Visuel du bouquet de services académiques

Anglais

Une année à l’étranger avec le programme Jules Verne

L’expérience d’un professeur d’Anglais de l’Académie d’Amiens

Frédérique Bouhelier, professeur d’Anglais au Collège Paul-Eluard de Noyon (Oise), a passé un an à Ilmenau en Allemagne. Elle nous raconte son expérience...

Grâce au programme Jules Verne, j’ai eu la chance de passer l’année scolaire 2015-2016 en Allemagne, dans le cadre d’un échange poste pour poste. J’ai enseigné l’anglais (ma discipline) et le français (les enseignants étant bivalents en Allemagne) à la Goetheschule d’Ilmenau, un Gymnasium situé en Thuringe, qui accueille environ 600 élèves de 10 à 18 ans, pour une équipe de 50 professeurs environ.
Durant cette année, je me suis vu confier cinq classes en anglais (de la 6ème classe à la 9ème classe, soit de la 6ème à la 3ème) et deux classes en français (une 8ème et une 9ème, donc des élèves de 4ème et 3ème). Le temps de service d’un enseignant s’élève à 26 cours de 45 minutes par semaine, et chaque séance se compose d’un bloc de deux cours. Les emplois du temps sont compacts mais chaque bloc est suivi d’une pause de 25 minutes et les cours s’arrêtent pour la plupart à 13 heures, ce qui offre un rythme de travail très agréable.
Cette expérience a été pour moi inoubliable : source inestimable d’enrichissement, à titre professionnel et personnel, elle m’a fait découvrir un autre système éducatif européen, avec ses avantages et ses inconvénients, ainsi que les différences entre les missions des enseignants dans les deux pays. D’autre part, bien loin d’être un frein dans l’exercice de mon métier, le fait de ne pas maîtriser la langue maternelle de mes élèves s’est avéré positif, rendant ainsi nécessaire la communication en langue étrangère. Enfin, l’accueil chaleureux de tous les personnels a favorisé mon adaptation et mon intégration et m’a permis de nouer des liens durables avec de nombreux collègues, liens qui rendent possible aujourd’hui la poursuite de projets d’échanges virtuels entre mon établissement d’origine et l’établissement allemand.

Mise à jour : 2 mai 2017