Visuel du bouquet de services académiques

Anglais

Pour l'école de la confiance

An American woman in the Great war

Les collégiens et lycéens de Chauny se souviennent d’Anne Morgan

Une création récompensée par le label Mission Centenaire, que nous présente Céline Dupuis, du Lycée Gay-Lussac de Chauny

Juillet 1917 : Anne Morgan, riche héritière américaine, arrive à Blérancourt, dans le département de l’Aisne, non loin de la ligne de front. Elle y installe son quartier général afin d’aider la population locale de cette zone rurale dévastée à plus de 90%, ravagée par des années de guerre. Assistée par des bénévoles américaines, britanniques et françaises, elle crée le Comité Américain pour les Régions Dévastées (CARD) afin d’y mener diverses actions de reconstruction morale et sociale de 1917 à 1924.
Cent ans plus tard, en avril 2018, l’extraordinaire initiative d’Anne Morgan est commémorée sous forme de pièce de théâtre dans l’enceinte même de ce qui fut le quartier général du CARD à Blérancourt, au lycée Gay Lussac, avant d’être rejouée le 9 novembre 2018 lors des commémorations officielles. La pièce, récompensée par la labellisation nationale Mission Centenaire, est le fruit d’un travail pédagogique pluridisciplinaire en anglais, français, arts appliqués et musique, en inter-cycles et en collaboration avec le musée franco-américain de Blérancourt. Le projet a ainsi rassemblé des élèves de 1ère L et ES du LGT Gay Lussac, les 1 CPC du Lycée professionnel Jean Macé ainsi que des élèves du collège Jacques Cartier de Chauny, dans le cadre d’un projet CARDIE.
Certains élèves ont interprété des saynètes, des poèmes ou des extraits de journaux intimes tels qu’ils auraient pu être écrits par les volontaires elles-mêmes ; d’autres ont préparé les chorégraphies, réalisé les tableaux pour les décors, ou encore l’affiche du spectacle. Les représentations ont été suivies de chants de la chorale du collège à laquelle se sont mêlés quelques lycéens. Les compétences de tous ont été sollicitées.

Une belle aventure et une belle expérience de cohésion et partage, comme en témoignent les élèves :
« Ce projet nous a permis de prendre conscience de ce qu’était la grande Guerre et a enrichi notre culture. » Ambre
« Nous avons découvert des aspects de l’histoire locale que nous ignorions complètement. Ce projet a développé la solidarité entre tous les élèves et nous a donné confiance en nous. » Léa
« J’ai apprécié la mixité avec les autres classes. Nous étions contents de nous occuper des collégiens et de leur faire découvrir le lycée par la même occasion. Cela les a rassurés sur leur entrée en seconde, c’était aussi vraiment bien de chanter ensemble. » Lucie

Retrouvez ci-contre l’article consacré au projet dans le quotidien L’Aisne Nouvelle.
Et ne manquez pas le très joli Madmagz réalisé à cette occasion.

Mise à jour : 8 décembre 2018